Comment poser du parquet à bâtons rompus ?

Comment poser du parquet à bâtons rompus ?

A la fois chic et élégante, la pose de parquet à bâtons rompus est de nouveau très tendance. Les lames, de dimensions uniformes, sont posées à angle droit les unes par rapport aux autres, afin de former un motif triangulaire. Ce type de pose assez technique n’est pas à la portée des bricoleurs amateurs : il faut notamment réaliser un plan de calepinage précis et faire preuve d’une grande précision dans les découpes et les prises de côtes.

Les spécificités de la pose de parquet à bâtons rompus

La pose du parquet à bâtons rompus est une technique qui date du XVIIIe siècle. Elle était traditionnellement utilisée dans les châteaux, les anciennes bâtisses ou les immeubles haussmanniens. Le parquet à bâtons rompus, qui consiste à poser des lames de même longueur à angle droit les unes par rapport aux autres, demande une grande technicité et un plan de calepinage précis. Une fois posées, les lames dessinent un motif triangulaire du plus bel effet qui se marie aussi bien avec les décorations anciennes que modernes.

Préparer la pose du parquet à bâtons rompus

Avant de se lancer dans la pose du parquet à bâtons rompus, il y a tout une étape de préparation.

  • Le parquet doit s’acclimater avant la pose. Pour cela, placez les lames à plat pendant 48 h dans la pièce où le sol sera posé, afin que le bois s’adapte à la température et au taux d’humidité ambiant ;
  • Pour garantir une pose parfaite, le sol doit être propre, plan et sec ;
  • Séparez les lames droites et gauches du parquet afin de ne pas les mélanger au moment de la pose ;
  • Tracez un trait représentant l’axe central de la pièce : pour cela repérez le milieu du mur qui se trouve en face de la porte principale, placez une équerre et marquez la perpendiculaire.

La technique de pose du parquet à bâtons rompus

Pour poser votre parquet à bâtons rompus vous aurez besoin de : parquet à Bâtons rompus, plinthes, sous-couche Isol 30, scotch, papier cache, cales, mètre ruban, crayon, équerre, scie circulaire, cutter, marteau, tire-lame, gants, colle Presto Gun, cales de dilatation, chiffon.
Pour réussir la pose de votre parquet à bâtons rompus, voici la marche à suivre.

  1. Déroulez la sous-couche isolante avec polyane sur le support plan et sec.
  2. Scotchez-les lès entre eux bord à bord et faites-les remonter jusqu’au pied des plinthes.
  3. Déterminez le sens de pose du parquet à bâtons rompus. Généralement, les travées sont placées dans l’axe de la porte d’entrée ou sur la médiane perpendiculaire à la plus grande entrée de lumière. L’axe est matérialisé par une règle métallique bloquée au sol, côté gauche afin de guider la travée de référence. Marquez l’axe central entre la « main gauche » et la « main droite ».
  4. Ouvrez 2 à 3 colis. Séparez les bâtons droits et gauches de votre parquet à bâtons rompus en mixant les nuances.
  5. Assemblez la travée de référence. Emboitez 6 bâtons rompus (3 gauches/3 droits) en encollant la languette en bout afin d’éviter un trop fort glissement lors de l’assemblage des lames.
  6. Placez la pointe supérieure de la travée de référence en appui sur le mur (avec une cale) et les pointes gauches contre la règle afin de suivre l’axe.
  7. Continuez la pose des bâtons dans la travée jusqu’à la fin de l’axe, en n’oubliant pas d’encoller les languettes.
  8. Vérifiez régulièrement l’alignement de l’axe et les jonctions entre les bâtons.
  9. Une fois la fin de l’axe atteint, reprenez la pose en développant les travées de chaque côté de la travée de référence.

Combler les réserves le long d’un mur :

  1. Montez 6 bâtons (3 gauches/3 droits) en collant les languette.
  2. Repérez la base du triangle sur l’envers des lames. Tracez les lignes de découpe et sciez sur l’envers du parquet pour obtenir une meilleure finition.
  3. Encollez la languette de la lame. Posez le triangle de manière à combler le manque contre le mur. Emboitez-le aux bâtons adjacents à l’aide d’un tire-lame. Insérez les cales de dilatation.

Combler un angle :

  1. Montez 6 bâtons (3 gauches/3 droits) en collant les languette.
  2. Tracez un trait de coupe du sommet au milieu de la base et découpez à la scie circulaire le triangle.
  3. Encollez la languette et emboitez le triangle à l’aide du tire-lame. Insérez les cales de dilatation.

Combler les fins de rangée :

  1. Mesurez les deux côtés de l’angle à combler.
  2. Tracez un trait de coupe sur l’envers d’un bâton et découpez à la scie circulaire le triangle.
  3. Encollez la languette et emboiter la partie bâton manquante à l’aide du tire-lame. Insérez les cales de dilatation.
  4. Laissez ainsi la pièce pendant 24h pour y laisser le bois travailler.

     10. Retirez les cales de dilatation.

     11. Terminez la pose en recouvrant les joints de dilatation à l’aide des accessoires appropriés (plinthes, rond de radiateur, barres de seuil…).

A noter : les joints de dilatation sont indispensables lors de la pose d’un parquet. Ils doivent être de 5 mm à 8 mm en collée et d’au moins 8 mm en flottant.

La pose d’un parquet à bâtons rompus requiert une technique spécifique qui nécessite d’être un bricoleur aguerri. Si vous ne vous sentez pas assez à l’aise pour réaliser vous-même cette pose de parquet, n’hésitez pas à demander des conseils aux artisans experts du réseau Panaget.