Comment poser une sous-couche acoustique de parquet ?

Comment poser une sous-couche acoustique de parquet ?

Si vous optez pour du parquet en pose flottante, la pose d’une sous-couche acoustique pour parquet est indispensable, car elle va limiter la transmission des bruits et des impacts d’une pièce ou d’un étage à l’autre. En effet, le parquet flottant est posé sur une lame d’air, ce qui renforce les bruits et la résonnance. Pour savoir comment poser une sous-couche acoustique sous votre parquet, suivez le guide !

Préparer le sol qui va recevoir la sous-couche

  • Avant de débuter la pose d’une sous-couche acoustique, il est important de s’assurer que le sol soit bien propre et sans irrégularités. Passez un coup d’aspirateur et utilisez un produit d’égalisation au besoin, pour effacer les irrégularités et avoir un support propre et lisse.
  • Pour une pose flottante, il est indispensable d’installer au préalable un film pare-vapeur pour protéger votre futur parquet de l’humidité. Certaines sous-couches acoustiques sont déjà équipées de ce film, ce qui vous facilite la tâche. Dans le cadre d’une pose collée la pose d’un film en polyane n’est pas nécessaire, mais il est possible de mettre une sous-couche en liège qui apporte une isolation acoustique efficace.

>> Découvrez les différentes sous-couches pour parquet flottant <<

Poser la sous-couche acoustique

La plupart du temps, la sous-couche se présente sous la forme d’un rouleau.

  • Déroulez le rouleau de la sous-couche sur le sol dans le sens perpendiculaire aux lames de parquet ;
  • Faites remonter la sous-couche d’au moins 1 cm sur les murs : n’hésitez pas à prévoir un peu plus large, il est toujours mieux d’avoir une sous-couche trop haute que trop basse. Vous pourrez toujours couper l’excédent par la suite.
  • Continuez ainsi sur l’intégralité du sol, en veillant à ce que les bandes se chevauchent. Fixez-les entre elles à l’aide d’un ruban adhésif aluminium qui permettra de colmater et d’éviter les fuites d’air.