Comment nettoyer un parquet flottant ?

Depuis les années 1980, de nombreux foyers français se sont tournés vers le parquet flottant. Ce dernier se distingue d’un parquet classique, car sa pose se fait de manière « flottante ». En effet, pour poser un parquet flottant clipsable vous n’aurez besoin ni de colle, ni de clou, car chaque lame de parquet s’emboîte avec la suivante. Le parquet flottant est donc l'une des solutions de facilité lorsque l’on veut choisir son sol lors d'une création ou d'une rénovation de l'habitat !

A noter, vous pouvez retrouver le parquet flottant sous trois formes différentes : le parquet stratifié, le parquet contrecollé et le parquet flottant massif. Mais pas de panique ! Si vous souhaitez mettre du parquet dans votre salon, découvrez tous nos conseils pour choisir quel type de parquet pour votre séjour !

Un nettoyage régulier de votre parquet flottant

Pour garder un parquet flottant propre, il est important de le nettoyer régulièrement et si possible, à chaque apparition de taches !

Avant toute chose, il convient de vous mettre en garde sur la dangerosité de l’humidité pour votre parquet flottant. Si l’eau vient à pénétrer entre les lames, elle peut faire des dégâts irréversibles… En effet, un parquet peut rapidement se gondoler ou se désassembler après un contact avec l'humidité !

L’usage d’un nettoyeur vapeur ainsi que de l’eau chaude ou tiède sont totalement proscrits pour l’entretien de votre parquet.

L’entretien régulier

Il est tout d’abord important de dépoussiérer son parquet flottant à l’aide d’un balai ou d’un aspirateur pour enlever la poussière et les différentes saletés qui pourraient s’incruster entre les lames. Si vous utilisez un aspirateur, veillez à ne pas rayer votre parquet en utilisant un embout spéciale parquet !

Pour un nettoyage régulier de votre parquet flottant, nous vous conseillons chez Panaget de laver votre parquet flottant à la serpillière une fois par mois maximum. Attention ! Essorez-la bien et séchez rapidement après application avec un chiffon afin de ne pas l’abîmer !

Les nettoyages doivent toujours être réalisés avec de l’eau froide !

Si vous possédez un balai microfibre, c’est encore mieux ! Employez un détergent neutre et vous essuyez directement après application. C’est promis, votre parquet flottant brillera de mille feux !

L’entretien annuel du parquet flottant

Pour retrouver votre parquet flottant des premiers jours et selon le type de finition de votre parquet : verni ou huilé, l’entretien annuel sera différent.

Parquet vernis :

Selon une appréciation propre sur l’usure du vernis, une couche de protection « métallisant » satinée ou mate, peut être appliquée 1 à 2 fois par an afin de régénérer l’aspect du vernis ! Grâce au film de protection, il permet d’éliminer les griffures et les rayures de votre parquet. Mais comment l’appliquer ? Après votre nettoyage quotidien, appliquer le métallisant à l’aide d’une serpillière et déposez-le uniformément sur votre parquet flottant dans le sens des fibres du bois, puis laissez sécher sans rincer !

Parquet huilé :

Après avoir dépoussiérer et nettoyer votre parquet, pulvérisez de l’huile d’entretien Panaget à l’aide d’un vaporisateur puis essuyer avec un chiffon de coton propre et sec ou d’une microfibre jusqu’à totale pénétration. Laissez sécher entre 4 à 8h avant de marcher dessus à nouveau. Pensez à bien ventiler votre pièce.

Simple et rationnel, l’entretien régulier permet de régénérer la couche protectrice et de conserver, au parquet huilé, son aspect naturel et chaleureux.

Pour plus de conseils sur l’entretien de votre parquet, lisez notre guide des produits à utiliser pour entretenir correctement votre parquet flottant !

Dorénavant, nettoyer votre parquet flottant n’est plus un problème pour vous ! Toutefois, ne soyez pas trop maniaque. Un nettoyage trop intensif pourrait faire rentrer de l’humidité dans votre parquet et l’abîmer pour toujours…